Le diamant

Le diamant est un minéral composé de carbone pur cristallisé. Son nom vient du latin diamas, issu du grec adamas qui signifie indomptable, invincible. C’est l’un des matériaux naturels les plus durs. Sur l’échelle de la dureté (échelle de Mohs) qui va de 1 à 10, le diamant possède un indice de 10. La reine des pierres précieuse, comme on l’appelle souvent, fait partie intégrante de la culture indienne et de nombreuses croyances l’entourent. Les Hindous racontaient que celle-ci se formait lorsqu’un éclair frappait une roche. Chez les bouddhistes, il symbolise la puissance spirituelle et l’on dit qu’il est comme la vérité : éternel. A la fois d’une dureté inégalable et d’une limpidité divine, le diamant joue les contrastes et fascine. Son éclat divin brille depuis des millénaires enjolivant le monde de sa beauté surnaturelle. Porté par les actrices hollywoodiennes, les personnalités influentes, et avant eux les cardinaux et les familles royales, le diamant est depuis toujours l’une des pierres précieuses les plus convoitées. Cette exceptionnelle pierre précieuse est l'emblème de l’amour sincère, de la pureté, du pouvoir et du courage. Elle est ainsi la plus appréciée pour les bagues de fiançailles.  La pensée occidentale l’associe également à la sagesse et à l’innocence. Sa symbolique riche et sa rareté font du diamant une gemme dont rêvent toutes les femmes. Le diamant est la pierre du mois d'Avril. C'est également la pierre utilisée pour les noces de diamant.

 Provenance des diamants

Contrairement aux idées reçues, les plus grosses mines de diamant ne se trouvent pas en Afrique mais en Russie et au Canada. Seulement, les conditions météorologiques de ces deux pays rendent très difficile l'exploitation de leurs mines. Le Botswana est responsable de 22% de la production mondiale de diamant, suivi de près par la Russie (20%), le Canada (19%) et l’Afrique du Sud (15%). Environ 60% des diamants en circulation proviennent de pays africains.

Caractéristiques du diamant

Les 4C

Les 4C sont basés sur des règles internationales utilisées par les professionnels qui permettent d’évaluer précisément la qualité et la valeur de la précieuse gemme. Ces critères sont le carat, la couleur, la pureté et la taille.

Le Carat

Le carat (ct) est le premier critère des 4C. Ce terme provient de la graine de Carob provenant d'un arbre nommé « Caroubier ». Ces graines étaient autrefois utilisées comme valeur étalon par les marchands de pierres précieuses pour leur régularité de poids (approximativement 0.197 gr/graine). 1 carat de diamant pèse 0.20 gramme.
Les diamantaires utilisent aussi une seconde valeur en admettant que 1 carat = 100 points. Cette formulation n’est utilisée que pour des gemmes inférieures à 1 carat, autrement dit, inférieurs à 100 points. Aujourd’hui, les diamants sont pesés sur des balances électroniques de haute qualité qui permettent aux acheteurs d’avoir une valeur exacte allant jusqu’au millième de carat.
La densité de la pierre est également importante en terme d'impact visuel : plus une pierre est dense et plus elle sera lourde. Le diamant a une densité allant de 3.52 alors qu'un saphir, à titre de comparaison, à une densité allant de 3.95 à 4.03. Pour deux pierres du même poids, le diamant sera donc visuellement plus gros que le saphir.

La Couleur d'un diamant (color)

La couleur d’un diamant constitue le second critère pris en compte par les 4C. C’est l’un des aspects les plus importants du choix de la pierre. Elle déterminera sa beauté et sa valeur. Les diamants sont classés en plusieurs catégories allant de la couleur D à la couleur Z. D étant la couleur la plus incolore et Z la couleur qui tire le plus vers le jaune. Ainsi, pour les diamants blancs, plus la couleur se rapproche de la couleur D, plus sa teinte est blanche et plus son prix augmente. Il existe également des diamants de couleurs et des diamants noirs très prisés notamment par les collectionneurs.
La couleur d’un diamant se mesure en mettant la pierre sur la table et en regardant à travers la culasse dans un papier blanc. C’est également la manière qu’utilise les laboratoires d’expertises.

La taille (cut)

Le dernier critère des 4C est la taille. C’est la caractéristique qui va le plus influer sur la beauté de la pierre. Elle en déterminera le feu, l’éclat et le scintillement. Lorsque la pierre est brute, le maître tailleur l’analyse pour déterminer la forme et les proportions idéales à une bonne réflexion de la lumière. Pour évaluer la taille, le diamantaire prendra en compte trois critères : le poli, la symétrie et les proportions.
Le poli est évalué par l’observation de la surface des facettes, il s’agit de déceler d’eventuelles stries de polissage, de rayures ou d’égrisures.
La symétrie prend en compte le centrage de la table, le centrage de la colette, la présence de facettes supplémentaires, la symétrie des facettes et la bonne rencontre des facettes.
Enfin, les proportions déterminent l’équilibre entre les différents éléments de la pierre (table, couronne, rondiste, culasse) ces éléments doivent respecter certaines proportions afin d’avoir une pierre équilibrée qui va bien réfléchir la lumière.
Ces proportions sont exprimées en % du diamètre du diamant et sont mentionnées dans les certificats émis par les laboratoires d’expertises ou entre professionnels sur les marchés boursiers.

La Pureté d'un diamant (clarity)

La pureté est la troisième caractéristique évaluée par les 4C. Déterminer la pureté du diamant nécessite un œil expérimenté. Pour tout diamant supérieur à 0,30 carat, il est recommandé de réclamer un certificat afin de garantir sa pureté. Pour évaluer la pureté d’un diamant, les diamantaires et laboratoires analysent la pierre à l’aide d’une loupe grossissante x10. L’analyse du diamant se fait par la table, c’est-à-dire le dessus de la pierre, afin de la voir dans son ensemble. La taille, la position et le type d’inclusions déterminent la note de pureté de la pierre. Pour une plus grande efficacité, les diamantaires utilisent également le microscope, cela leur permet de trier des lots de pierres de grande quantité plus rapidement. Les inclusions dans un diamant peuvent être de plusieurs types : liquide, gazeux ou encore solide. Elles ne sont clairement visibles à l'oeil nu qu'à partir des qualités P1 à P3 (I1 à I3).

Fluorescence

Certains diamants lorsqu’ils sont passés sous une lumière ultra-violette (UV) présentent une lumière qui émane de la pierre. C’est ce que l’on appelle la fluorescence du diamant. Ce phénomène est le fruit d’une réaction entre la lumière et les atomes des diamants qui s’observe par une émission lumineuse. Il est causé par la présence d’azote dans la structure de la gemme. Cette lumière est généralement bleu mais elle peut egalement etre verte, jaune ou orange. Connaître la fluorescence d’un diamant est important pour plusieurs choses bien qu’elle soit invisible à l’oeil nu. Pour les diamants dont la couleur est classée de la lettre D à I on préférera une légère ou aucune fluorescence. Au delà de la lettre I, la fluorescence fera paraître la pierre plus blanche qu’elle ne l’est en vérité et ainsi plus belle.

Prix et marché du diamant

Le marché du diamant est l’un des seuls qui ne connaît pas la crise. Il n’y a qu’à regarder les records époustouflants réalisés en ventes aux enchères pour en juger. En 2013, David Bennett le Président du département Haute Joaillerie Europe et Moyen-Orient chez Sotheby’s constatait que le marché des diamants d’exception ne s’était jamais aussi bien porté que depuis cinq ans. En 2012, la maison mettait en vente un spectaculaire diamant blanc de plus de 118 carat pour la somme de… 20 millions d’euros ! Les marchés émergents que sont la Russie, la Chine, l’Inde et le Moyen-Orient sont devenus parmi les plus gros acheteurs de diamant. On observe ainsi deux types d’acquéreurs: les collectionneurs, fascinés par l’éclat inimitable du diamant et les investisseurs captivés par sa valeur en constante augmentation.
La majorité des transactions est effectué dans les différentes bourses de diamants à travers le monde:  Anvers, Bangkok, Singapour, New York...
Le marché du diamant est ce qu’on appelle un marché haussier. Les professionnels estiment que son prix va augmenter en moyenne de 6% par an jusqu'en 2020. Le marché du diamant taillé dépassera ainsi les 25 milliards d'euros. Les Etats-Unis sont les plus gros acheteurs de diamant, suivis de près par la Chine et le Japon. Vous l’aurez compris, le diamant blanc est une denrée rare et la situation de pénurie peut se laisser prédire. On découvre de nouvelles mines de temps à autres, comme récemment au Canada. En ce qui concerne les diamants de couleur, les mines, peu nombreuses, arriveront bientôt à épuisement. Les diamants roses par exemple ne se trouvent que dans les mines australiennes. Les mines de diamants rouges se dénombrent à moins de 10 dans le monde entier. Quant au diamant bleu, son extraction se trouve d’ores et déjà limitée.

Découvrez  les collections:

Quelques bijoux en diamant...

Charlène Bague Diamant en Or jaune 18k
Charlène
Trilogie Diamant en Or jaune
4 300 €
Shield Boucles d'oreilles Diamant en Or blanc 18k
Shield
Boucles d'oreilles Diamant en Or blanc
1 760 €
Mémorable Pendentif Diamant 0,50 carat en Or rose 18k
Mémorable
Pendentif Diamant 0,50 carat en Or rose
1 760 €
Chaîne Apollon Bague Chaîne Diamant en Or jaune 18k
Chaîne Apollon
Bague Chaîne Diamant en Or jaune
290 €