Blog

Koons à Pompidou : derniers jours

Singulière, provocatrice, monumentale, clinquante : la rétrospective de Jeff Koons au centre Pompidou traduit l’art de la représentation à son plus haut point. De la statue géante en porcelaine à l’effigie de Michael Jackson à ses toiles au réalisme incomparable, en passant par les ballons gonflés, les accumulations d’objets en acier inoxydable, ou encore les scènes licencieuses avec la Cicciolina, Jeff Koons est un esthète provocateur au perfectionnisme sans limite. La rétrospective organisée par le centre Pompidou illustre les différentes séries sur laquelle l’artiste travaille depuis le début des années 1970, révélant au public des oeuvres très contrastées qui mettent en scène les symboles de la culture de masse à côté des chefs d'œuvre de l’histoire revisités. Tantôt brutales, banales, historiques, pornographiques, les différentes séries réalisées par l'artiste américain né en 1955 en Pensylvannie reflètent la société contemporaine. Fin observateur de la société américaine et de l’american dream, Koons interroge le concept de valeur. Avec son physique et son style de banquier, Jeff Koons dérange et bouscule notre vision de l’artiste. Homme d’affaire à la tête d’une entreprise de plus de cent personnes, il est l’antithèse de l’artiste tel qu’on l’imaginait jusqu’ici. Nourri par les spéculations de ses collectionneurs, en 2013 son Balloon Dog (orange) se vend chez Christie's pour la somme de 58,4 millions de dollars, faisant de Koons l’un des artistes le plus cher au monde.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas l’oeuvre de Koons, la rétrospective organisée par le centre Pompidou est fraîche, agréable et devant le nombre de photos prises par les visiteurs, on ne peut s’empêcher de ressentir un air de bonheur, édulcoré diront certains. Pour ma part, les formes colorées et scintillantes de Koons me donnent des envies de bijoux aux formes généreuses et aux couleurs chatoyantes. Alors, Koons est-il un perfide imposteur ou un génie de l’art contemporain?

Avec en moyenne 6 638 visiteurs par jour, l’exposition de Koons au centre Pompidou est un succès, celle-ci pourrait même obtenir le record de l’exposition la plus visitée au centre. Visible jusqu’au 27 avril, il ne vous reste plus que quelques jours pour vous faire votre opinion sur l’un des artistes les plus controversés de notre génération et décrypter les codes de l’art contemporain.

Jeff Koons au Centre Pompidou, Rétrospective jusqu'au 27 avril
Place Georges-Pompidou, 75004 Paris, France
+33 1 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

Laisser un commentaire